01.04.2009
Góða ferð! – Bienvenue au pays du feu et de la glace !

Un élan d’énergie pour se ressourcer au nouveau quartier islandais

D’une force déchaînée, un puissant geyser jaillit de terre. D’impressionnantes falaises entourent les rails en acier rugueux par lesquelles le nouveau « Blue Fire Megacoaster » s’élance, à une vitesse fulgurante, à travers le paysage montagneux. L’Islande est le pays des paysages spectaculaires et des grands contrastes. De puissants glaciers y côtoient de hauts plateaux verts inhabités. De paisibles lagunes épousent un paysage rocheux escarpé et des cascades couvertes de glace captent les rayons magiques du soleil de minuit, en été, pour les diffuser, tels de la lave dorée, sur les sources chaudes. La fascination exercée par les phénomènes naturels islandais est unique en son genre.

 

À partir du mois d’avril, les visiteurs du premier parc de loisirs saisonnier mondial peuvent se ressourcer au contact d'une nature incroyablement belle et de paysages magiques, mais ils peuvent aussi vivre des sensations énergisantes grâce au grand huit à catapulte « Blue Fire Megacoaster» qui propulse ses passagers dans les airs à l’image d’un volcan bouillonnant ou d’un geyser. A la manière des phénomènes naturels de l’île volcanique, le megacoaster se faufile, avec force et puissance, à travers le paysage montagneux.

Après un petit tour dans l’obscurité accompagné de vibrations de l’assise et d’une diffusion de sons au niveau du repose-tête, la tension est à son comble avant que l’accélération du train n’atteigne les 100 km/h en 2,5 secondes. Voler n’a jamais été aussi plaisant, surtout que les sièges permettent de n’avoir aucun contact avec la terre ferme. Les trains passent au ras des falaises abruptes, pénètrent au plus profond de la Terre et s’offrent ensuite une vrille vertigineuse dans le Looping dont la hauteur est la plus élevée en Europe pour un grand huit à catapulte. Figures aériennes, éléments inversés et virages vertigineux, l’expérience du nouveau grand huit n’a rien à envier à une aventure « Extrême » en Islande.
Les visiteurs qui se promènent dans le quartier islandais peuvent partager ces sensations fortes quand le bolide passe à proximité de leur tête.

Après cette montée d’adrénaline, un petit détour par le café/snack islandais s’impose. Ce nouveau lieu de restauration et de détente de 300 m2 comprend 160 places assises en intérieur et extérieur. Situé sur une avancée rocheuse, l’établissement offre aux visiteurs une vue imprenable sur le paysage d’où jaillit une impressionnante chute d’eau. Quant au village islandais, il séduit par ses maisons de pêcheurs typiques aux couleurs variées avec leurs façades en bois et en tôle ondulées. Les fenêtres ont été parfaitement intégrées aux parois en bois dans un souci de réalisme irréprochable. 5.000 m² de rochers bordent le charmant village et transportent le visiteur directement au pays des sources chaudes, des volcans et des macareux moines. Pas de doute, il règne dans ce lieu une ambiance de vacances!

La richesse naturelle, les mystérieuses légendes sur les elfes et les trolls, les déserts de pierre, de lave et de sable, les sources de boues bouillonnante, la faune et la flore font de l’Islande une île à part. Une île de Vikings où se trouve le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe dans le plus grand parc naturel d’Europe ainsi que la chute d’eau Dettifoss, la plus énergisante en Europe. A Europa-Park, impossible de ne pas succomber au charme et à la fascination du Quartier islandais. La falaise de 15 mètres qui surplombe le village de pêcheurs est particulièrement imposante. Dans ce village pittoresque, le visiteur trouve aussi deux boutiques aménagées sur 300 m² proposant une nouvelle gamme d’articles sur les thèmes du megacoaster et du Quartier islandais. Et en descendant du nouveau grand huit « Blue Fire Megacoaster », le visiteur peut se remettre de ses émotions au stand de sucreries situé directement à côté du café.

Le Quartier islandais occupe plus de 2 hectares des 15 hectares acquis en 2008. Il s’agit de la plus grande extension réalisée dans les 33 années d’existence du parc. Le quartier islandais vient enrichir le concept des pays européens et permet au premier parc de loisirs saisonnier mondial de compter pas moins de treize quartiers thématiques aujourd’hui.

 

Nous utilisons des cookies pour mieux appréhender votre utilisation de notre site, pour en optimiser le contenu selon vos besoins et vous garantir la meilleure expérience de navigation. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez les conditions de notre déclaration de confidentialité. Plus d’infos